• réalisation d'œuvre d'art
  • réalisation d'œuvre d'art
  • réalisation d'œuvre d'art
  • réalisation d'œuvre d'art
  • réalisation d'œuvre d'art
  • réalisation d'œuvre d'art
  • réalisation d'œuvre d'art
  • réalisation d'œuvre d'art
  • réalisation d'œuvre d'art
  • réalisation d'œuvre d'art
  • réalisation d'œuvre d'art
  • réalisation d'œuvre d'art
  • réalisation d'œuvre d'art

140 – MAUGER TILSITT – PARIS (75)

 

Réalisation d’œuvre d’art : Mauger Tilsitt – Hotel Gunzburg (75) – 2016

 

//

Création / Vincent Mauger
Ingénierie Design / Fabrication / Montage / Métalobil

Maitrise d’œuvre / Volume ABC
Maîtrise d’ouvrage / Groupama

Crédit photo / © Vincent Mauger et © Métalobil

 

 

 

Groupama, propriétaire d’un des 12 hôtels des Maréchaux situé au 7, rue de Tilsitt dans le 17ème arrondissement a souhaité, dans le cadre de la valorisation de son actif, et en collaboration avec Anne Charlet et l’agence Volume ABC, inviter un artiste à sublimer la cour d’honneur avec une oeuvre d’Art.

A cette occasion, l’artiste Vincent Mauger et Métalobil réitèrent leur collaboration.

 

 

Vincent Mauger dit : «La structure évoque d’une façon très stylisée une forme végétale telle une vigne vierge, un lierre ou une glycine.» Elle est composée de 178 tubes en aluminium, de 383 écailles en aluminium et en inox poli miroir, dont certaines sont teintées or.

//

.

C’est au sein du bureau d’études de Métalobil qu’ont été réalisées les diverses études techniques (dimensionnement de l’œuvre, poids, notes de calcul vent, neige, charges d’exploitation, efforts aux liaisons, etc.). L’atelier de Métalobil a ensuite produit les prototypes pour appuyer ces calculs et accompagner le client dans leurs choix, avant de fabriquer effectivement la structure et l’installer dans son environnement.

/

Freddy Bernard, co-fondateur de Métalobil, ajoute : «Ce bâtiment typique du second empire, caractérisé par une architecture éclectique, clinquante, polychrome, aux ordonnancements rythmés, symétriques, est auréolé du génie des beaux-arts de la deuxième moitié du 19ème siècle. Ce projet perpétue la pratique de la construction où, bâtiment et ornementation, ne constituaient qu’un ensemble indissociable tendant vers un but unique, la matérialisation de l’immanence du génie humain dans l’architecture. En proposant à des créateurs d’intervenir dans le cadre de la réhabilitation de l’hôtel, la maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre, de manière très contemporaine, transmettent cet héritage. La subtilité des enjeux est proportionnelle à la richesse du contexte. ll nous est demandé de marcher dans les pas de nos ainés, artistes, éminents représentants de la culture de l’époque. Les honorer signifie être à notre tour les dignes représentant de la nôtre.»

.

.

.

Quelques chiffres :
6m50 de haut
5m50 de large
178 tubes en aluminium
383 écailles en aluminium, en inox poli miroir

/

/

/

Téléchargez le communiqué de presse ici.

//

/

Autre réalisation d’œuvre d’art : Arbre lumineux d’Anne Claverie